New user?
0

Comment transiter de l'humanitaire vers le développement en matiere d'AEPHA dans les zones post conflit

edit requalifier flag offensive close merge delete

Comments

AEPHA = Approvisionnement en Eau potable, Hygiène et Assainissement

Image Gravatar de Cristian AntonCristian Anton ( 2015-01-31 07:44:34 -0600 )edit

2 Answers

1

En voilà une bonne question ! La plupart des ONG humanitaires ont ce problème, notamment car leurs financements ne sont pas appropriés (1 an maximum) et parce que travailler dans le développement suppose de connaitre le contexte, les acteurs etc. Après un conflit c'est encore plus dur car les acteurs locaux, notamment de la société civile et autorités locales, sont souvent perturbés par le conflit.

Un document paru récemment, Linking Relief and Development in the WASH Sector, traite justement de ce sujet, mais il est en anglais. WaterAid (UK) fait aussi partie d'un réseau informel, "WASH in Transitions", où nous discutons de ce sujet, mais à nouveau en anglais.

En français la plupart des ressources utiles que je connais viennent du Groupe URD (Urgence-Reconstruction-Développement) qui travaille justement sur ce sujet, voir la page AEPHA et la page urgence-développement (qui a notamment pas mal de documents sur le Mali). Ce document est sans doute le plus utile.

Je te conseille de te rapprocher des acteurs au Mali qui se penchent déjà sur ce problème, par exemple Action contre la faim, MSF ou la Croix-Rouge, car ces organisations cherchent souvent des ONG avec une longue présence locale pouvant leur dire quelles approches adopter.

Du point de vue de WaterAid, je pense que l'analyse des blocages locaux et des institutions est encore plus pertinente (notre "approche programmatique"), afin de voir comment le secteur a besoin d'être renforcé... ou reconstruit.

edit flag offensive delete link plus
1

Merci pour ces liens utiles et les conseils judicieux. Je suis très satisfait de la réponse.

edit flag offensive delete link plus
S'identifier/S'inscrire pour répondre